Catégories
Non classé

Marc Delouya

A débuté la batterie en 1977 de manière autodidacte. Il commence sa première expérience de groupe (The Ripper),un trio de hard rock, et en 1983, il rentre au conservatoire de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val de Marne où il étudie pendant un an, le solfège rythmique. En 1985 il commence à travailler avec Christian Vander en tant que batteur mais aussi percussionniste, choriste ainsi que « roadie » (technicien batterie). Au cours de cette année il participe à l’enregistrement du premier disque de la formation Offering puis un autre, quelque années plus tard. En 1995 il accompagne un groupe de Blues-rock (Loucede Blues) pour quelques mois de tournée. Ensuite il forme un trio de jazz (Impulse trio) qui va rapidement se transformer en quintet (Body and Soul) avec lequel il va se produire dans l’est de la France.

A partir de 1995 il est batteur pendant plusieurs années avec le groupe Heat Wave qui interprète des standards de Soul et de Funk,. Pendant deux ans il joue régulièrement dans un club de jazz Le Kraft à Reims où il forme avec un pianiste Antoine Thierry, une rythmique « locale »qui invite tous les mois des solistes, bassistes et chanteurs de jazz (Eric Lelann, Jean-Paul Adam, Alex Tassel, Jerôme Barde, David Elmalek, Yannick Rieu, Gildas Scouarnec, Clovis Nicolas, Fabien Marcoz, Laura Litardi…).

En 2002 il rentre dans le big band dirigé par le tromboniste Frederic Burgazzi (Ze Big Band). Il rencontre pour des concerts ponctuels Pierric Pedron et Jacques Pelenn. Il remplace pour quelques concerts Christophe Lavergne dans le groupe Nadja Trio. En septembre 2004 il rentre dans le groupe Grand Groove Orchestra. Debut 2005, il rejoint le groupe Mix City avec lequel il va enregistrer le disque « A funny style ».

En avril 2008 , il intègre le groupe Mukta avec lequel il a enregistré le disque « invisible worlds ». En mai 2008 il tourne dans le film ‘Un Soir Au Club » réalisé par Jean Achache et dont la bande originale est composée par le contrebassiste Michel Benita .Dans ce film il joue son propre rôle , batteur de jazz aux côtés d’Elise Caron , Xavier Lugué ,Gaëtan Nicot et Antoine Hervé. Le film sort en novembre 2009 et un disque de la B.O. parait en octobre de la même année chez Harmonia Mundi.

Depuis mars 2009, il anime avec les pianistes Charles Bordais et Edouard Ravelmanantsoa et les bassistes Etienne Callac et Fred Guesnier, les boeufs Jazz de « La Bulle » à Lorient. Il rencontre en Bretagne de nombreux musiciens de Jazz dont René Goäer(sax alto) et Jeff Alluin (orgue) avec lesquels il va jouer régulièrement et notamment avec Eric Lelann lors du Festival de Jazz de Gomené à l’été 2009. En septembre 2010 , sortie du disque « 7095 » de Ze Big Band avec le saxophoniste ténor américain Ricky Ford (Charles Mingus , Lionel Hampton , Mc Coy Tyner ….)

En 2012 sortie du disque « Sacred Concert » de Ricky Ford & Ze Big Band.Il a la chance et le bonheur d’accompagner pour un concert l’immense saxophoniste et compositeur Benny Golson  .En 2013 , il commence à jouer régulièrement avec le trio de Peter Butler (chant et contrebasse) et Alain Bernard (piano).Il est actuellement batteur du Peter Butler quartet « crescendo in blue » avec Sylvain Duthuillé aux claviers , Mathieu Crochemore à la guitare avec qui il a enregistré un album en janvier 2019 .Il est batteur de l’Orchestre de Jazz de Bretagne depuis 2019 avec l’enregistrement de son « Ready for Freddie » en hommage au trompettiste américain , le grand Freddie Hubbard. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s